Karine Pauchet
Naturopathe - Sophrologue
 
 
06 58 37 77 20
 

21, avenue Simon Rousseau, 69270 Fontaines-sur-Saône

 
470, Route du Tilleul, 69270 Cailloux-sur-Fontaines

Natur'Actu

Lucien CHEVAL

Marion Gérard, une amie de longue date et Réflexologue à Sensaction Compiègne 

me contacte la semaine dernière au sujet de l'Arthrose.

Nous échangeons chacune sur les pratiques d'accompagnements de nos clients sur cette pathologie.

Je vous partage ci dessous notre échange.

Interview d'une réflexologue à une naturopathe...

Qu’est- ce que l’arthrose selon la naturopathie ?

Il n'y a pas de définition spécifique à la naturopathie.
Celle qui est retenue est la version médicale, de la rhumatologie classique.
L'arthrose est une dégénérescence, c'est à dire une usure du cartilage, allant jusqu'à l'os et touchant n'importe quelle articulation.
Cette usure se localise sur une articulation accidentée, surmenée.
Souvent liée à des raisons mécaniques en lien avec des contraintes naturelles de sûr-utilisation de l'articulation. (ex: le genou, la hanche, le poignet, la colonne vertébrale...).
Parfois liée à un macro traumatisme (après un accident par ex, même longtemps après) ou des micro traumatismes d'origines professionnelles (exposition à une posture particulière: arthrose du coude avec le maniement du marteau piqueur au quotidien par ex), sportive, ou encore en lien avec la surcharge pondérale.
L'arthrose est douloureuse et chronique.
Sa particularité est mécanique: la douleur survient à l'effort, à l'appui, mais s'estompe au repos et la nuit.

Quelles sont tes recommandations simples au niveau alimentaire pour réduire l’inflammation ?

La première règle à appliquer en matière d'arthrose et avec des résultats spectaculaires que malheureusement peu de gens connaissent: l'éviction complète des produits laitiers animaux, et surtout de vache. Notamment, lait, beurre, fromage, crème etc...
Car ils sont pro-inflammatoires, ils entretiennent le phénomène arthrosique.
Il suffit d'une éviction de 3 semaines pour en voir les effets.
Et en cas de reprise des produits laitiers, les douleurs reviennent en 24h!
Il faut également exclure le blé et les céréales mutées (attention au maîs!).
Toutes les céréales sans gluten (riz, tapioca, millet, sarrasin, amarante, sorgho, fonio, soja, teff) sont acceptées.

Est-ce que l’arthrose est plus courante en hiver ?

Il est vrai que certaines personnes sont parfois sensibles au froid et surtout à l'humidité.
L'arthrose peut en effet être douloureuse pendant les périodes hivernales, cependant, il n'y a pas nécessairement de lien entre l'arthrose et les saisons. Une personne souffrant d'arthrose n'ira pas mieux l'été si son cartilage est usé, les douleurs seront tout de même présentes.

Est-ce que l’arthrose est plus courante avec l’âge ?

L'arthrose n'est pas une maladie de vieillesse.
Il y a un lien avec la sénescence, forcément puisque l’usure des cartilages se fait avec le temps.
Mais pas seulement, comme vu plus haut, en fonction de l'activité que l'on a (sport intense, activité professionnelle nécessitant des gestes et postures mettant les articulations en souffrance...), on peut voir apparaître des cas d'arthrose chez des personnes jeunes.
Au delà de l'âge, le surpoids est en cause.
Notamment dans les gonarthrose (arthrose du genou), assez fréquent chez les femmes de 40 ans, ainsi que l'alimentation transformée.

Et en cas en cas de traumatisme ? (entorse, fractures etc)

Les articulations abîmées, surmenées, accidentées sont en effet des terrains propices à l'arthrose.

Pourquoi les compléments alimentaires sont intéressants ?

Dans la cadre d'un réglage alimentaire adapté comme vu plus haut, l'utilisation des compléments alimentaires suivants sont une véritable panacée pour soulager la douleur:
- La chondroïtine: est un composant essentiel du cartilage produit naturellement par l'organisme.
Elle favorise la reconstruction du cartilage et permettrait d'inhiber le rôle de certaines cellules responsables dans la dégénérescence du cartilage lui même.

- La glucosamine: également naturellement présent dans l'organisme et en charge du maintient de l'intégrité du cartilage, des études montrent qu'elle freinerait la progression de l'arthrose en favorisant l'action lubrifiante du liquide naturellement présent dans les articulations (la synovie).

- Le MSM ou méthysulfonylméthane: c'est un composé soufré présent dans de nombreux aliments (fruits & légumes, algues, fruits de mer...).
Il contribuerait à préserver les tissus et à soulager les douleurs.
Certaines marques proposent un cocktail des 3 substances pour potentialiser les effets.
Des titrages minimum sont nécessaires afin d'obtenir des résultats probants.

- Les oligoéléments: ils ont fait leur preuve dans l'accompagnement de l'arthrose pour reminéraliser l'organisme car l'équilibre acido basique est au coeur du phénomène arthrosique.
La silice est intéressante, mais aussi: cuivre, manganèse, cobalt.
Le plasma de quinton en cure est une excellente alternative, complète, car elle contient tous les minéraux nécessaires.

Des remèdes en phytothérapie?

L'Harpagophytum* (ou griffe du diable) est une plante originaire d'Afrique reconnue pour ses effets anti inflammatoires puissants et particulièrement recommandé dans les cas d'arthrose.

Des remèdes en gemmothérapie?

Vigne rouge bourgeon* et/ou pin des montagnes* permettent la régénération des chondrocytes, grand remède de l'arthrose et du système osthéoarticulaire

Des remèdes en aromathérapie?

La Gaulthérie: anti inflammatoire, réchauffante et anti coagulante permettra de soulager les crises d'arthrose.
Attention cependant à bien la diluée dans une huile végétale* car elle est dermo-caustique : à ne pas l'utiliser en cas de prise de coagulant

Un dernier conseil?

- Un livre pas cher et très instructif sur l'arthrose :
https://livre.fnac.com/a1119482/Henry-Picard-Vaincre-l-arthrose

- Une référence en terme d'alimentation:
https://www.lanutrition.fr/bien-dans-sa-sante/les-maladies/l-arthrose/les-maladies-dencrassage-et-le-regime-seignalet
 

*: pour le choix de l'huile végétale et les dosages en phyto/gemmo/aroma, je recommande une consultation afin de définir ensemble en fonction des contres indications, de la médication en place, du terrain etc...

En conclusion?

Les résultats peuvent être très intéressants mais restent longs.
Le réglage alimentaire est indispensable et les compléments se révéleront inefficaces sans les évictions indiquées.

Une bonne hygiène de vie, du mouvement doux: un peu de piscine pour apporter de la mobilité, un peu de sauna pour drainer les acides et apporter de la chaleur via une bouillotte sont autant de stratégies bénéfiques pour accompagner l'individu dans cette pathologie.

 

Karine Pauchet

Naturopathe Sophrologue 

 

Marion Gérard

Réflexologue Energéticienne

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été créé grâce à MDSL

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.